Y a la Saint-Martin qui approche
Notre valet va s'en aller,
Si nous perdons notre valet, nous perdons tout,
Nous ferons mauvais ménage, moi et vous.

Savez-vous ce que je mange, quand je suis à la maison ? (bis)
Le valet pis la maitresse du bon pain blanc
et pis moi du pain de seigle, pauvre Jean !

Tra la la la la, la la la la lère
Tra la la la la, la la la la la la.

Savez-vous ce que je bois quand je suis à la la maison ? (bis)
Le valet pis la maitresse du bon vin blanc
et pis moi de la piquette, pauvre Jean !

Tra la la la la, la la la la lère
Tra la la la la, la la la la la la.

Savez-vous où que je dors, quand je suis à la maison ? (bis)
Le valet pis la maitresse dans de bons draps blancs
et pis moi dessous la table, pauvre Jean !

Tra la la la la, la la la la lère
Tra la la la la, la la la la la la.

Savez-vous ce que j'embrasse, quand je suis à la maison ? (bis)
Le valet pis la maitresse s'embrassent ensemble
et pis moi la clef d'la porte, pauvre Jean !

Tra la la la la, la la la la lère
Tra la la la la, la la la la la la.

 

 Je vous propose une nouvelle version pour le premier couplet :

Y a la Saint-Martin qui approche
Notre valet va s'en aller,
Le valet pis la maitresse ont pris du bon temps
Et pis moi rien que d'la peine, pauvre Jean !